Crédit photo : Jo Anne Driessens

Megan Cope

Artiste

Née en 1982 à Brisbane (Australie), vit et travaille entre Minjerribah (île Stradbroke-Nord) et le territoire Bundjalung (Lismore, Nouvelle-Galles du Sud).

Megan Cope est Quandamooka, de Moreton Bay dans le sud-est du Queensland. Ses œuvres in situ (installations sculpturales, vidéos, peintures) interrogent l’identité, l’environnement et les pratiques cartographiques, mais aussi des propositions pour de potentiels futurs, faisant allusion au changement climatique, à la propriété foncière et à la migration – préoccupations pressantes d’importance mondiale.

Créée en 2020 pour la Biennale d’Adélaïde, son installation Untitled (Death Song) [sans titre (chant de mort)] prend comme point de départ le chant fantomatique et gémissant de l’Œdicnème bridé, une espèce d’oiseau menacée dans de nombreuses régions d’Australie.  Elle interprète leur chant comme une métaphore du cri de notre planète en danger, nous alertant sur les problèmes environnementaux actuels et le point de non-retour auquel nous arrivons. Composée de cinq grands instruments sculpturaux construits à partir d’équipements miniers et industriels abandonnés ainsi que d’éléments naturels locaux, l’installation est conçue pour être activée ponctuellement par des musicien·ne·s suivant une composition écrite à cette occasion.

Megan Cope est représentée par la galerie Milani (Brisbane).

 

RESSOURCES LIÉES

Explorer la Tokyothèque