Dico Décode #14

Sexualité(s)

Chelsea Culprit, Transfigurations in ritual time, vue de l’exposition « Prince·sse·s des villes », Palais de Tokyo, 2019. Crédit photo : Auélie Mole.

L’exposition en cours « Anticorps », laisse en suspens une interrogation : comment créer de nouvelles proximités entre nos corps à l’heure de la distanciation physique et sociale ? La sexualité vient alors immanquablement à l’esprit de certains et certaines comme un espace où les corps se rapprochent et s’éloignent au rythme des normes de notre société. Dans Histoire de la sexualité, le philosophe Michel Foucault analyse l’évolution du discours sur la sexualité. A partir du XVIIe siècle, émerge la codification d’une « rhétorique de l’allusion et de la métaphore ». L’apparition du système capitaliste transforme la sexualité en un outil productiviste qui n’est plus dit mais quantifié (taux de natalité, naissances légitimes et illégitimes ou fréquence des rapports sexuels).

Ressources liées

Explorer la Tokyothèque