Crédit photo: Alessandro Di Marco/European Pressphoto Agency

Miguel Gomes

Cinéaste

Né en 1972 à Lisbonne (Portugal), où il vit et travaille.

D’abord critique de cinéma, Miguel Gomes réalise quelques courts-métrages à partir de 1999 puis un premier long en 2004, La Gueule que tu mérites. Sa renommée s’étend à l’international en 2012 avec Tabou, qui remporte le Prix Alfred-Bauer au Festival de Berlin. Deux ans plus tard, son ambitieuse trilogie des Mille et Une Nuits reprend la structure et la forme du conte pour la rattacher, avec une ironie acerbe, à la politique d’austérité menée au Portugal entre juillet 2013 et août 2014. Puisant dans l’imaginaire populaire, ses œuvres sont marquées par un brouillage entre le documentaire et la fiction qui définit son style. Il travaille actuellement à une adaptation du roman Os Sertões (Les Hautes Terres), écrit en 1902 par le brésilien Euclides da Cunha.

Rédemption (2013) est un court-métrage entièrement constitué d’images d’archives mises en dialogue avec des récits fictionnels écrits par Miguel Gomes et Mariana Ricardo. Ces derniers prennent la forme de lettres intimes de personnes qui livrent, avec mélancolie, des échecs, des regrets ou des fantômes de leur passé. L’œuvre suscite une empathie en décalage avec l’action publique de ces individus, dont on comprend qu’il s’agirait de quatre personnalités politiques européennes de premier plan, à qui Miguel Gomes impose ironiquement une quête de rédemption.

EXPOSITION LIÉE

Explorer la Tokyothèque