Massinissa Selmani

Massinissa Selmani est né en 1980, à Alger.

Après des études en informatique en Algérie, Massinissa Selmani intègre l’École supérieure des beaux-arts de Tours. L’artiste, dont le travail est salué par une mention spéciale du jury à la 56e Biennale de Venise en 2015, participe à de nombreuses expositions personnelles et collectives en France et à l’étranger.

Lauréat du prix Art collector et du Prix SAM pour l’art contemporain en 2016, Massinissa Selmani est notamment exposé en 2017 à la 13e Biennale de Sharjah, à la Biennale d’architecture d’Orléans (Frac Centre), à la Drawing Biennial (Londres), et en 2015 à la première Triennale de Vendôme, à la Biennale de Dakar et à la 13e Biennale de Lyon. Ses oeuvres font partie d’importantes collections publiques et privées dont celles du Musée national d’art moderne, Centre Pompidou (Paris), du Musée d’art contemporain de Lyon, du Frac Centre (Orléans) ou de la Samdani Art Foundation (Bangladesh).

Son exposition au Palais de Tokyo s’intitule “Ce qui coule n’a pas de fin”. L’exposition de Massinissa Selmani poursuit un travail d’expérimentation autour du dessin, mêlant une approche documentaire à des constructions fictionnelles, prenant pour points de départ les actualités politiques et sociales issues de coupures de presse.

Explorer la Tokyothèque