Louis-Cyprien Rials

Né en 1981 à Paris, Louis-Cyprien Rials découvre la photographie au Japon, où il s’installe plusieurs années. Il vit ensuite à Paris, Bruxelles et Berlin, tout en réalisant de longs déplacements dans des zones de conflits et des lieux interdits au public.

À partir du début des années 2000, il emploie la photographie et la vidéo pour tenter de saisir et de raconter la violence sous-jacente à ces territoires. Louis-Cyprien Rials présente son travail dans plusieurs expositions collectives ainsi que dans le cadre d’expositions personnelles, notamment à Hestia (Belgrade, 2018), à la galerie Dohyang Lee (Paris, 2016) et à IDK Contemporary (Bruxelles, 2014).

Au printemps 2019, il réalise deux expositions : « Par la fenêtre brisée » à la galerie Eric Mouchet (Paris) et « Au pied du gouffre » à la galerie Dohyang Lee (Paris). Avec « Au bord de la route de Wakaliga » au Palais de Tokyo, ces expositions présentées simultanément à Paris formeront une trilogie.

Explorer la Tokyothèque