Vous êtes ici

Anne Le Troter Liste à puces

Lauréate du Grand Prix du 61e Salon de Montrouge

Dans une œuvre en résonance avec l’actualité et le rôle joué par les instituts de sondage, Anne Le Troter décortique les mécanismes de jeu de rôle et les distorsions poétiques opérés par les enquêteurs téléphoniques. L’artiste déplie au sol et sur les ondes, au cœur d’une pièce sonore conçue comme un opéra, une cartographie de cet univers ultra codifié.

Commissaire : Claire Moulène

Exposition

Du 03/02/2017 au 08/05/2017

À découvrir de midi à minuit, tous les jours sauf le mardi.

« Je conçois des dispositifs fixes, stables, équilibrés pour que la parole puisse s’ancrer. Même si je n’utilise pas les mêmes codes, je voudrais solliciter la même attention que celle exigée dans une salle de cinéma. » Anne Le Troter

Extrait d'un entretien avec Caroline Engel, La belle revue, 2016
Anne Le Troter

Anne Le Troter (née en 1985 à Saint Etienne, vit à Paris, France) est diplômée de la HEAD, à Genève (2012), et de l’ESAD, à Saint-Etienne (2011). Son travail a fait l’objet de premières expositions personnelles à la Arnaud Deschin Galerie (Paris, 2016), à la BF15 (Lyon, 2015), à l’Espace Crosnier (Genève, 2015) et à l’Espace Quark (Genève, 2014). Elle a également participé à plusieurs expositions collectives, dont « In & Out », La Villa du Parc, Annemasse (2016) ; « RUN RUN RUN », La Station et La Villa Arson, Nice (2016) ; le 60e Salon de Montrouge (2015) ; « The Generic Way », Zabriskie Point, Genève (2015) ; « Diversi Muri - un omaggio a N.O.F.4 », Istituto Svizzero di Roma (2015) ; « Le pas funambule », Galerie Piano Nobile, Genève (2013) ou encore « Une exposition à être lue, Volume 2 », LiveInYourHead, Genève (2011). Elle est lauréate du Grand Prix du 61e Salon de Montrouge (2016) et des Swiss Art Awards 2013.