Vous êtes ici

Hugo L’ahelec

Né en 1989, diplômé de l’École Boulle puis de l’ENSCI-Les Ateliers, Hugo L’ahelec s’est d’abord formé aux arts appliqués. La démarche de l’artiste prend aujourd’hui racine dans des notions théorisées par les sciences humaines, l’histoire de l’art et les performance studies. Il explore les moyens stratégiques et visuels qui entourent notre rapport au transcendant, au sacré. Hugo L’ahelec se concentre en particulier sur les notions de rituel et de spectacle, tentant de découvrir, sur le fond et la forme, des analogies entre les deux. Sa méthode pourrait faire penser à celle d’un metteur en scène qui appréhende l’exposition dans son rapport à la temporalité et à l’espace ; les œuvres sont mises en lien les unes avec les autres et sont posées comme des indices, des personnages ou un environnement pour le public.Il écrit ainsi d’abord les rôles de ses pièces avant de formaliser, «pour bien les charger» dit-il, mais également pour les faire exister dans un ensemble.

 

« Les sujets sur lesquels je travaille ne peuvent pas mener à des représentations directes. Le jeu consiste plutôt à tourner autour. J’essaie donc de mettre en place des conditions, un environnement. J'espère de cette façon, comme dans l’appréhension de la liturgie et du rite, du théâtre et du jeu, que celui qui parcourt l'exposition pourra se sentir spectateur ou bien acteur, être dans une attitude contemplative ou réflexive et finalement plonger dans des questionnements intimes. » Hugo L’ahelec