Archive
Takahiro Iwasaki Regard, Objet, Symbole

Takahiro Iwasaki (né en 1975) confectionne des sculptures à partir de fils, de scotch, de cheveux, de poussière prélevée sur le lieu d’exposition. On devine leur fragilité, autant que la complexité de leur réalisation nécessitant une certaine dextérité. Les matériaux simples se cristallisent en chaînes de montagnes, en monuments, à une échelle minutieuse. Les œuvres de Takahiro Iwasaki suscitent une étrangeté qui met en doute leur réalité. Elles sont des poèmes suspendus, des prodiges parasitant par bribes le monde ordinaire.

Les nouveaux espaces du Palais de Tokyo, encore à explorer, sont un terrain idéal. Disséminées dans les recoins, les rebords, les interstices, ses sculptures se fondent dans leur décor. Des longues-vues permettent de les découvrir et brouillent notre perception des échelles. Minuscules et proches, les reproductions subjectives de monuments emblématiques paraissent immenses et lointaines.

La tour Eiffel est ici reproduite à un état intermédiaire de sa construction. Fragmentaire, à l’image du dôme d’Hiroshima, ville natale de l’artiste, elle prend un caractère équivoque entre symbole de la croissance industrielle et ruine anticipée d’une civilisation décadente.  « Regard, objet, symbole, la tour Eiffel est tout ce que l'Homme met en elle et ce but est infini » (Roland Barthes).