Archive
Markus Schinwald Overture
En préfiguration au théâtre mécanique infernal que Markus Schinwald conçoit dans la nef du CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux pour l’été 2013, le Palais de Tokyo invite l’artiste autrichien et Alexis Vaillant, responsable de la programmation au CAPC et curator de l’exposition, à présenter à Paris la magnétite de cette aventure automatique, acmé de la programmation anniversaire des quarante ans du musée bordelais.
En une dizaine d’années, Markus Schinwald a développé un univers fantastique fait d’animaux funambules, de prothèses métaphysiques, de marionnettes nerveuses, de meubles anciens « SM-isés », de peintures de l’ère Biedermeier méchamment retouchées, d’espaces modifiés jusqu’à contraindre physiquement le visiteur, et qui interroge autant notre monde-écran que ses fantômes contemporains.