Vous êtes ici

Vivien Roubaud

Vivien Roubaud (né en 1986, vit à Nice) a conçu pour le Palais de Tokyo une installation inédite : évanescente, son œuvre rejoue à l’infini l’instant hasardeux et fugace d’une bâche qui s’envole sur un chantier.

Commissaire : Daria de Beauvais
 

Cette exposition bénéficie du soutien du fonds de Dotation Emerige

Œuvres in situ / Anémochories Œuvres in situ / Anémochories

Du 19/02/2016 au 11/09/2016

« C’est la face cachée des objets banals qui m’intéresse, […] pour en tirer des principes qui sont inclus dans le matériau mais qui ne sont pas révélés. »

Vivien Roubaud

Vivien Roubaud

Né en 1986, Vivien Roubaud s’est d’ores et déjà confronté à l’architecture du Palais de Tokyo lors de son exposition personnelle au sein des Modules Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent (2014). Il y avait notamment créé des sculptures-temps en fixant l’instantanéité d’une explosion dans de la gelée de pétrole – il s’agit là encore d’encapsuler un phénomène passager et de le rendre autonome. Depuis l’obtention de son diplôme de la Villa Arson en 2011, son travail a été inclus dans des expositions collectives telles que « Demain c’est loin » (Villa Arson, 2011) et « Le Parfait Flâneur » à la Biennale de Lyon (2015). En 2014, il a obtenu le prix Révélations Emerige. L’artiste est représenté par la galerie In Situ Fabienne Leclerc (Paris)