Vous êtes ici

Le Little Palais Par Wilfrid Almendra

Le Little Palais, l’espace de près de 120 m2 qui accueille les célèbres ateliers Tok-Tok, se métamorphose avec une œuvre de Wilfrid Almendra.

Intitulée Light Boiled Like Liquid Soap, l'œuvre de Wilfrid Almendra est une installation immersive composée d’éléments sculpturaux conçus à partir de matériaux récupérés, échangés, transformés. Les ramifications de tubes recouverts de bandes plâtrées, comme pansés, laissent imaginer la chaleur, le mouvement interne et les sons familiers des tuyauteries d’un lieu souterrain, « l’espace du refuge et des expériences ». Quatre plateformes en plâtre suspendues à des câbles recréent les proportions d’un espace domestique, tandis que les tuyaux deviennent des assises possibles. Nous sommes à la fois à l’intérieur d’une maison, sur son toit et dans ses soubassements. Les tubes qui sortent du sol sont accompagnés de câbles qui s’échappent des murs pour aller courir sur les toits du Palais de Tokyo, reliés à un émetteur qui diffuse des ondes radio. C’est une sculpture vivante, « liquide », le mouvement d’un flux insaisissable qui circule pour ensuite s’évader au hasard des fréquences.

Commissaire : Sandra Adam-Couralet

Œuvres in situ / Anémochories Œuvres in situ / Anémochories

À partir du 02/04/2017

Accessible dans le cadre des activités Tok-Tok

 

Wilfrid Almendra

Wilfrid Almendra est né en 1972 à Cholet (France), il vit entre Marseille et Casario (Portugal). En 2017, il réalise une œuvre en écho à l’architecture du Palais de Tokyo pour l’espace du Little Palais, dédié aux activités pédagogiques. Son travail a fait l’objet de plusieurs expositions personnelles en France et à l’étranger dont, parmi les plus récentes, « Light Boiled Like Liquid Soap », Fogo Island Arts, Canada (2016) ; « Between, the Tree and Seeing It », Les Églises, Chelles (2014) ; « L’Intranquillité », Centre d’art Passerelle, Brest (2013) ; « Matériologique », Fondation d’entreprise Ricard, Paris (2013). Il a participé à de nombreuses expositions collectives, dont « Flatland / abstractions narratives #1 », MRAC, Sérignan (2016) ; « L’Esprit du Bauhaus », Musée des Arts décoratifs, Paris (2016) ; « Let’s Play », Galerie du cloître, Rennes, dans le cadre de la Biennale d’art contemporain (2014) ; « Parapanorama », Palais de Tokyo (2014) ; « Vue d’en haut » Centre Pompidou-Metz (2013) ; « Skyscraper: Art and Architecture Against Gravity  », Museum of Contemporary Art, Chicago (2012). Il a été nominé pour le Prix Meurice et pour le Prix Maif pour l’art contemporain en 2010, et lauréat d’un Audi Talent Award for Contemporary Art en 2008.

La conception de cette oeuvre a bénéficié du soutien de Mécènes du Sud, Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques (FNAGP), Shorefast Foundation et Fogo Island Arts.
Cette exposition bénéficie également du soutien de Bostik et Den Braven, des sociétés du groupe Arkema.