Vous êtes ici

Bertrand Lavier La Vénus d'Amiens

En modifiant l’échelle et le matériau d’une statuette préhistorique, Bertrand Lavier (né en 1949 à Chatillon-sur-Seine) l’extrait du Paléolithique pour l’insérer au cœur des enjeux de l’art de notre temps.

Commissaire : Jean de Loisy

Depuis 2012, le Palais de Tokyo invite des artistes, toutes générations confondues, à intervenir sur son bâtiment. Ces œuvres in situ apparaissent sur un mur, des fenêtres, etc., et sont renouvelées régulièrement. Aujourd’hui, c’est sous ce titre d’« Anémochories* » que le Palais de Tokyo rassemble ces œuvres qui résonnent entre elles d’un espace à l’autre.

* « Dissémination, par l’intermédiaire du vent, des fruits et des graines de plantes à  fleurs, et, plus généralement, des spores et d’autres formes de dispersion des espèces vivantes. » Encyclopédie Universalis.

Œuvres in situ / Anémochories Œuvres in situ / Anémochories

Du 23/06/2016 au 11/09/2016

À découvrir de midi à minuit, tous les jours sauf le mardi.

Bertrand Lavier

Bertrand Lavier est né en 1949 à Chatillon-sur-Seine (Côte-d'Or). Initialement formé en tant que paysagiste à l'Ecole nationale d'Horticulture de Versailles, il réalise ses premières œuvres en 1969 et s’impose rapidement comme l’une des figures majeures de l’art contemporain en Europe. Ces dernières années, son travail a notamment fait l’objet d’expositions personnelles au Musée National d’Art Moderne (Paris, 2012), au Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne (2011), à l’Atelier Hermès (Séoul, 2010), à la Villa Sauber (Monaco, 2010), à la Villa Medicis (Rome, 2009), au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (2002) au MAMCO de Genève (2001) et à la galerie Yvon Lambert.

Interview Bertrand Lavier - La Vénus d'Amiens